Confinement : VTC et taxis, tout ce que vous devez savoir

Confinement : VTC et taxis, tout ce que vous devez savoir

Vous le savez sans doute, la France est la cible d’un confinement assez important et les habitants sont invités à rester chez eux pendant une période de deux semaines et elle pourrait être prolongée. Toutefois, plusieurs questions sont à l’ordre du jour, car pouvez-vous vous déplacer en VTC ? Est-il possible de travailler si vous êtes propriétaire d’une compagnie de taxis ? Nous vous proposons de répondre à toutes ces interrogations. Cette période est clairement difficile, il est donc impératif de se renseigner, d’envisager les bons gestes pour que la collaboration se déroule dans les meilleures conditions.

Les taxis et les VTC face au confinement

Les déplacements sont forcément limités que ce soit pour vous rendre chez le médecin ou réaliser quelques courses. Toutefois, certains avaient l’habitude de se déplacer notamment avec des VTC ou des taxis pour acheter des produits alimentaires. Comme c’est le cas pour les livraisons, certains décident de maintenir leur service pour que les clients puissent tout de même effectuer des déplacements. De plus, des professionnels ne sont pas en mesure de stopper leur activité puisqu’ils peuvent honorer des déplacements s’ils ont une attestation.

  • Si vous souhaitez commander un VTC, vérifiez que le service est toujours disponible que ce soit à Paris ou en province.
  • Certains VTC ont pu être accueillis sous certaines conditions, les voitures sont alors aménagées avec des protections.
  • Le passager n’est jamais en contact avec le conducteur.
  • Il faut savoir que les plateformes de VTC ont l’autorisation de circuler sur le sol français.

Il y a toutefois un appel à la prudence, il est demandé à tous les clients qui ont des symptômes de ne pas réserver une course. Cela permet de limiter la propagation du virus, mais également de ne pas contaminer le chauffeur qui pourra rencontrer d’autres personnes au cours de la journée. Si vous envisagez de réserver tout de même une course, soyez certain que votre état de santé est compatible avec ce déplacement.

Quelques conseils pour voyager

Vous devez bien sûr effectuer les gestes barrières afin de vous protéger et surtout éviter la propagation du virus. Les compagnies de taxis et de VTC donnent quelques conseils, il faut bien se désinfecter les mains avant de rentrer dans la voiture. Le port d’un masque peut être une protection supplémentaire si vous possédez un FFP2 et si vous l’utilisez dans les bonnes conditions.

  • Il n’est pas nécessaire de toucher la portière ou l’intérieur de la voiture, le chauffeur peut donc l’ouvrir à votre place sans avoir un contact avec vous.
  • Vous conservez toujours une distance de sécurité d’un mètre.
  • Du gel hydroalcoolique peut être à votre disposition dans la voiture, certains chauffeurs sont invités à proposer des pompes à l’intérieur de la voiture.
  • De plus, les paiements ne sont pas problématiques puisqu’ils sont réalisés en ligne lors de la réservation de la course.

N’hésitez pas à vous renseigner, vous aurez sans doute des indications pour que le service se déroule dans les meilleures conditions. Dans tous les cas, comme les Français sont confinés, il y a forcément une baisse de l’activité. Cette dernière est de 20 à 30 % en fonction des compagnies, les commandes sont donc passées pour les déplacements les plus importants comme le quotidien professionnel et les courses. Certains taxis sont même fortement touchés, c’est le cas du Val d’Europe puisque le parc de Disneyland Paris a fermé ses portes. Les touristes ne sont donc plus au rendez-vous.

Il faut alors comprendre que le coronavirus a entaché la profession puisque les demandes sont moins nombreuses. Le chef de l’État a également fait une déclaration concernant la réquisition des taxis pour épauler le personnel médical au cours de cette période délicate. C’est le gouvernement qui se chargera de toutes les courses.

Les chauffeurs doivent optimiser la sécurité

Les clients ne sont pas les seuls à être responsables, les chauffeurs doivent également appliquer des règles d’hygiène très strictes. Certaines compagnies ont décidé de fermer leurs portes à cause d’une chute conséquente, mais d’autres veulent continuer à accompagner les Français. La sécurité des partenaires et des clients est donc une priorité, c’est pour cette raison que certaines compagnies proposent des directives très précises.

  • Les voitures doivent être aérées très régulièrement pour éviter que le virus se développe dans un espace confiné.
  • Les surfaces les plus importantes comme les sièges et les poignées doivent être désinfectées.
  • Il suffit d’utiliser des lingettes à usage unique que vous pouvez jeter après l’utilisation.
  • Pensez à nettoyer les ceintures également ainsi que l’arrière des sièges pour le passager et le conducteur.
  • Proposez du gel hydroalcoolique à vos clients notamment avec une pompe qu’ils peuvent actionner avec le coude sans la toucher avec les mains.
  • Pensez à ouvrir la portière de la voiture au client en respectant un espace d’un mètre.

Certains VTC ont même décidé de protéger la partie dédiée aux clients et celle consacrée au chauffeur. Il y a donc des films plastiques qui peuvent être utilisés au niveau des sièges afin de créer un certain écran. Il faudra forcément renouveler cette protection et utiliser par exemple des gants pour la remplacer. Proposez également un paiement sans contact ou à distance via une application.

Il est clairement déconseillé d’utiliser de l’espèce ou une carte bancaire puisque le virus se propage plus facilement sur les objets. Il a tendance à rester plusieurs heures sur certaines surfaces comme le carton et le plastique. Malgré toutes les précautions, la baisse du chiffre d’affaires est inévitable puisque les Français ne peuvent plus se déplacer comme ils le souhaitent notamment pour des loisirs. Si vous voulez réaliser quelques courses sans prendre votre véhicule ou si vous ne possédez pas un tel moyen de locomotion, il est préférable de réserver à distance un VTC en respectant toutes les consignes évoquées.

La dernière prise de parole d’Emmanuel Macron remonte au 25 Mars et il n’a pas évoqué la suite du confinement. Au vu du nombre de malades et de décès en France, la situation pourrait encore perdurer quelques semaines.



Confinement : VTC et taxis, tout ce que vous devez savoirConfinement : VTC et taxis, tout ce que vous devez savoirConfinement : VTC et taxis, tout ce que vous devez savoirConfinement : VTC et taxis, tout ce que vous devez savoirConfinement : VTC et taxis, tout ce que vous devez savoir (1 votes, average: 5,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Confinement : VTC et taxis, tout ce que vous devez savoirLoading...
Confinement : VTC et taxis, tout ce que vous devez savoir

Leave a Reply