Circulation – Paris au bord de l’Asphyxie

Etude « Traffic Index »

Selon la dernière étude « Traffic index », Paris a, une nouvelle fois, remportée la première place des agglomérations les plus embouteillées de France en 2018 (Etude réalisée par le fabriquant de GPS TomTom et publiée ce mardi 4 juin). Comme en 2017, Paris reste la ville la plus congestionnée avec plus de 6 jours perdus par an en moyenne, soit 41 minutes perdues par jour à Paris.

Contrairement aux idées reçues, le périphérique parisien n’est pas forcément la zone la plus problématique pour les automobilistes. Dans Paris intra-muros, c’est ainsi le Quai des Tuileries qui apparaît, de loin, comme étant l’axe le plus congestionné.

Viennent ensuite le périmètre situé entre la rue La Fayette et le boulevard de Magenta qui permet de rejoindre la Gare du Nord et la Gare de l’Est, puis les rues d’Amsterdam, de Saint-Lazare, ou encore le Quai de la Râpée.

C’est bien sûr lors des migrations pendulaires le matin et le soir lorsque les automobilistes se rendent et quittent leur travail que se concentrent les pics de bouchons. Dans la matinée, le temps perdu augmente ainsi de 71 % alors qu’il est de 67 % le soir.

 

Chantiers perturbant la circulation dans Paris

Et même si le trafic automobile dans la capitale tend à diminuer, les bouchons, eux, augmentent. Les travaux de voirie qui ont lieu depuis plusieurs mois dans le cœur de la capitale (plus de 7000 chantiers en cours à Paris au mois de juillet, soit un millier de plus que lors du précédent record de 6 079 au mois de février) sont clairement pointés du doigt et seraient une des causes majeures qui dégradent les conditions de circulation dans Paris.

carte des chantiers à Paris

Entre le réaménagement en cours de sept grandes places (Bastille, Panthéon, Madeleine, Nation, Italie, Fêtes et Gambetta), et le plan vélo qui prévoit de passer de 700 km d’aménagements cyclables (pistes, bandes, double-sens cyclables, voies sur berge…) en 2015 à plus de 1 000 km en 2020, la capitale est devenue un gigantesque chantier et ces problèmes d’embouteillages rendent compliqués les déplacements dans Paris intra muros. Un livreur raconte sur BFM TV avoir mis une heure pour faire le tour de la place de la Madeleine.

Anne Hidalgo Maire de paris, indique comprendre que ces travaux génèrent beaucoup de gêne et sont « très impactants » pour les usagers franciliens. Elle va même dans une interview jusqu’à compatir avec les parisiens mais persiste et signe « un changement de comportement (est) indispensable quand on voit la canicule » et prévoit une nette amélioration après l’été 2019 : « La grande majorité de ces travaux seront terminés aux alentours de cet été, et vers la fin de l’année ».

Vous souhaitez un état des travaux en cours dans la capitale, la Ville de Paris a mis en ligne un site qui recense l’intégralité des travaux de Paris sur une carte.

 

Fermetures du périphérique à Paris cet été : le calendrier des travaux

Ces travaux dans la capitale, compliquent la circulation depuis plusieurs mois. Et ce n’est sans compter sur la circulation sur le périphérique parisien qui sera comme chaque année perturbée par des travaux de nuit cet été engendrant la fermeture de certains tronçons.

Finissons tout de même sur une note positive, Paris est au 18° rang européen et 41° rang mondial des villes les plus embouteillées derrière le TOP5. Selon TomTom, la mégalopole indienne est ainsi, sur la planète, la championne toutes catégories des embouteillages. Au palmarès des agglomérations mondiales les plus bouchées, le top 5 est complété par Bogota (Colombie), Lima (Pérou), New Delhi (Inde) et enfin Moscou (Russie).

Article similaire: Classement des villes les plus embouteillées de France en 2015



0 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 50 votes, average: 0,00 out of 5 (0 votes, average: 0,00 out of 5)
You need to be a registered member to rate this.
Loading...

Next ArticleNouvelle version de l’application chauffeur disponible sur Android et Ios