Embouteillage dans Paris, ça sature !!!

Evolution de la circulation à Paris

Circuler dans Paris devient de plus en plus complexe, entre les nouveaux aménagements de pistes cyclables, la réduction des voies, la fermeture de voirie et d’axes routiers, la piétonisation des berges de Seine, la réduction de la vitesse, la politique du tout-voitures des années 1970 semble bien révolue. La maire de Paris intensifie sa guerre pour lutter contre la pollution et la voiture à Paris et se défend en annonçant une réduction de 30% de la circulation au cours des dix dernières années.

En retour, les grogne des parisiens et banlieusards utilisant leur véhicule dans le cadre de leur déplacement professionnel dans la capitale ne fait que s’intensifier ; vive controverse sur les bouchons et la guerre déclarée à la voiture polluante (on peut aussi lire dans la presse que la Maire de Paris aurait subi des menace du lobby automobile). Retour sur les différentes mesures prises et celles à venir pour réduire la place de la voiture particulière à Paris.

 

Historique des mesures visant à réduire la pollution et circulation à Paris

2013 – Le 28 Janvier 2013 pour être très précis, est la date de fermeture des quais rive gauche. Et oui, vous avez peut-être déjà oublié, la voie express rive gauche en sens unique partant du musée d’Orsay à la tour Eiffel est fermée à la circulation et remplacé par un espace piéton de 2,3 km accueillant diverses manifestations et activités sportives et culturelles.

2014 – Le 10 JANVIER 2014 réduction de la vitesse de circulation sur le périphérique parisien de 80 km/h à 70 km/h. Souhaité par la mairie de Paris, cette baisse de la vitesse maximale autorisé a visiblement permis de limiter les embouteillages et d’y fluidifier le trafic aux heures de pointe. D’après une étude V-traffic, le temps pour effectuer un tour complet du périphérique (35 km) était aux heures de pointe de 63 minutes avant la baisse de la limitation était et de  55 minutes une fois la limitation à 70km/h mise en place.

2016 – En Août 2016 c’est au tour des quais de Seine rive droite de fermer. Contrairement aux années précédentes, dès la fin de l’opération Paris-Plage, une partie des voies longeant la Seine rive droite est restée fermer à la circulation. Longue de 3,3 kilomètres, la partie concernée s’étend du tunnel des Tuileries jusqu’au tunnel Henri-IV.

2017 – Le 24 août 2017, nouvelles restrictions de la circulation automobile, la voie Georges-Pompidou est réduite à la circulation plus en amont avec désormais une seule voie pour les voitures contre deux auparavant entre Boulogne-Billancourt et le pont de Bir-Hakeim pour laisser la place aux vélos avec l’aménagement d’une piste cyclable à double sens. Joie pour certains, cauchemars pour d’autres, nous en sommes qu’au début des aménagements prévus par le plan Vélo ayant pour objectif de doubler la longueur des voies cyclables à Paris passant de 700 km actuellement à 1 400 km d’ici 2020.

Prochainement de nouveaux aménagements sur les quais hauts et sur la rue de Rivoli avec pour objectif de diviser par deux la place de la voiture individuelle polluante. Des travaux sont actuellement en cours rue de Rivoli prochainement réduite à une seule voie de circulation  avec  l’aménagement d’une piste cyclable dans les deux sens de la rue entre la place de la Concorde et Bastille, livraison prévue dès l’Automne 2017.

2018 Création d’une Piste cyclable sur la plus belle avenue du monde, les Champs-Elysées. Les discussions vont bon trains actuellement pour savoir si il est préférable d’aménager cette piste au centre de l’avenue ou de chaque coté ?

A terme, ce programme prévoit la réalisation d’ici à 2020 d’un REV (Réseau express vélo), soit 80 km de pistes cyclables permettant de traverser la capitale du nord au sud  et d’est en ouest avec en vue les JO de 2024.

Leave a Reply